Quelles perspectives de dialogue international ?
13-14 déc. 2018 Cergy (France)

Argumentaire

L’objectif de ces rencontres est d’identifier les caractéristiques de cursus diplômants en création littéraire dans différents pays et différents cadres institutionnels (universités, écoles d’arts, instituts de formation) et de rassembler les questions qui se posent aux chercheurs quand ils envisagent une alliance concertée entre la recherche et la création (notamment en France, au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse).

Le développement de cursus de troisième cycle en écriture créative à travers le monde sollicite en particulier une approche analytique des processus de création sous-tendant l’invention et l’enseignement de l’écriture créative. Ce colloque s’adresse donc à des chercheurs, des doctorants en création, des universitaires et des écrivains/enseignants souhaitant témoigner de la manière dont ils encadrent ou expérimentent les projets de thèse, conçoivent l’enseignement dans les cycles diplômants et plus largement tissent des liens entre recherche et création. Sollicite-t-on une conscientisation du processus de création ? Celle-ci est-elle possible, voire souhaitable ? Quelle place occupent les questions d’esthétique et encore d’ethos de l’écrivain dans l’accompagnement des projets ?  Ce que Valéry appelait « poïétique », comme « étude des conduites créatrices » trouve t-il des correspondances dans le « creative writing research » et la recherche universitaire menée par les écrivains ou artistes enseignant dans ces cursus ? 

 

Axes des rencontres

1. Les objets et méthodes de la recherche-création

- Quels portraits de l’artiste/écrivain en chercheur ? Qu’en est-il de la réflexivité critique sur/avec/avant l’œuvre en cours ?

- Quelles méthodes et approches critiques, quelle(s) théorie(s) de la production littéraire ou artistique ? Une distinction entre théories de la production et théories de la réception a t-elle lieu d’être ?

- L’approche de la recherche-création est-elle à spécifier selon les arts ? Que nous apprennent les démarches propres aux écoles d’arts ?

2. L’encadrement des cursus diplômants

- Comparaison de protocoles de suivi : quel rôle dévolu au/à la directeur/rice de mémoires ? Comment s’envisage l’éventuel co-encadrement par un écrivain ou d’autres artistes, en fonction des projets d’écriture ?

- Quelle place pour l’enseignement ? Faut-il parler de « direction » de mémoires, de cours d’écriture, d’accompagnement de projets, de mentorat ? Quelles tâches d’enseignement prévues dans les contrats doctoraux ?

- Quels sont les différents formats de mémoires et travaux ? Quels retours sur les textes ? Quelle évaluation ?

3. Enjeux de la recherche quand elle dialogue avec la création artistique

- La recherche a-t-elle désormais sa place dans les cursus artistiques ? En quoi la recherche-création interroge-t-elle certains principes de la recherche universitaire, comme ceux de l’objectivité, de la vérification ou de l’innovation ?

- Le statut des travaux en recherche-création : quelle diffusion et quels prolongements professionnels et artistiques ? Quel avenir professionnel pour les doctorants en création ?

 

Guide du déposant

Contexte

Ces rencontres sont organisées à l’université de Cergy-Pontoise trois ans après un premier colloque qui avait permis d’engager le dialogue entre écoles d’arts et universités, à l’occasion de l’émergence en France des premiers cursus de création littéraire : « Recherche et création littéraire. Rencontre sur les pratiques d’écriture dans les écoles d’arts et à l’université », qui a eu lieu les 16, 17 et 18 novembre 2015, à l’ENSAPC et à l’Université de Cergy-Pontoise. L’ouverture récente en France de plusieurs doctorats « Pratiques et théories de la création artistique et littéraire », ainsi que la dynamique de partenariats innovants entre écoles et universités pour favoriser des démarches créatives adossées à la recherche et un « doctorat par le projet » (cf. l’EUR « Humanités, Patrimoine et Création » dont l’Université Paris Seine est lauréate) prolongent ce mouvement et requièrent d’en poursuivre l’étayage critique, en sollicitant en particulier la comparaison d’expériences plus anciennes, en dehors du territoire national, et la confrontation avec la recherche en création dans les autres arts que l’art littéraire.

Eléments de bibliographie

Éléments de bibliographie

BON, F, HOUDART-MEROT, V. & IDIER A. (2015), colloque international Recherche et création littéraire. Rencontre sur les pratiques d'écriture dans les écoles d'arts et à l'université, 16, 17 et 18 novembre 2015. http://www.ensapc.fr/creation-litteraire/

CONTE, R. (1996). « La poïétique de Paul Valéry », Recherches poïétiques n°5.

DAWSON, P. (2005). Creative Writing and The New Humanities. Londres & New York: Routledge, Taylor & Francis Group.

DESROCHERS, J.-S. (2015). Processus agora. Approche biculturelle des théories de la création.  Montréal : Les Herbes rouges.

DEWEY J. (2010 [1934]). L’art comme expérience. Ed. fr. R. Shusterman. Paris : Gallimard.

GOSSELIN P. & Le COGUIEC É.La Recherche création, pour la compréhension de la recherche en pratique artistique, Presses de l’Université du Québec, 2009.

HOUDART-MEROT, V. & MONGENOT, C. (dir.) (2013). Pratiques d’écriture littéraire à l’université. Paris : Champion.

HOUDART-MEROT, V. & PETITJEAN, AM. (dir.) (à paraître 2018). Les cahiers d’Agora, n°1, « Écritures contemporaines et processus de création », revue en ligne du Centre de Recherche Agora.

McGURL, M. (2009). The program era: postwar fiction and the rise of creative writing. Cambridge (Mass.) / Londres : Harvard University Press.

MYERS, D.G. (2006). The Elephants Teach: Creative Writing since 1880, [Prentice Hall, 1996]/ Chicago/Londres: The University of Chicago Press.

ORIOL-BOYER, C., BILOUS, D. (dir.) (2013). Ateliers d’écriture littéraire. Paris : Hermann.

PETITJEAN, AM. (2013). « La littérature sur le métier: Étude comparée des pratiques créatives d’écriture littéraire dans les universités, en France, aux États-Unis et au Québec ». (Thèse de doctorat). Université de Cergy-Pontoise, France.

   

Comité scientifique

Alain Beaulieu, Université Laval (CA)

Nelson Charest, Université d’Ottawa (CA)

Jean-Simon DesRochers, Université de Montréal (CA)

Françoise Grauby, Université de Sydney (AUS)

Doug Hesse, University of Denver (USA)

Violaine Houdart-Merot, Université de Cergy-Pontoise

Sylvain Lizon, ENSAPC

Laurent Loty, CNRS

Laure Limongi, ESADHaR, Université du Havre

Catherine Milkovitch-Rioux, Université Clermont Auvergne

Marie-Claude Penloup, Université de Rouen

Claude Perez, Aix-Marseille Université

AMarie Petitjean, Université de Cergy-Pontoise

Isabelle Prat, Université de Cergy-Pontoise

Lionel Ruffel, Université Paris 8

Dominique Viart, Université Paris Nanterre

Sylvie Vignes, Université de Toulouse-Jean Jaurès

Personnes connectées : 1